4,71/5

01 55 78 58 48 (lundi au vendredi 8h30 à 19h00) ou être rappelé

NOUVEAU CLIENT ?

-10% sur votre première commande

VOIR LE CODE
NEW10
agence Trouver mon agence

Choisir votre agence
COPYTOP préférée

Un contact exclusif et direct
avec les conseillers de votre agence

Nos produits

Cartes de visite

Cartons d'invitation

Carterie

Garantir un noir parfait lors de l’impression

AVATAR_1.jpg

CLAIRE R.

LEVALLOIS-PERRET 92300

Vous souhaitez donner de l’intensité à votre création ? Pour cela vous avez sans doute opté pour un aplat de couleur noir… Mais êtes-vous certain qu’après impression votre noir restera… noir ?

COPYTOP vous dévoile son secret pour garder votre noir plus noir que noir une fois votre document imprimé.

Le soutien du noir

De nombreuses créations contiennent des aplats, c’est-à-dire une large zone de couleur unie. Pour les aplats de noir, la seule couleur noir n’est pas suffisante pour conserver l’intensité du noir. En code couleur CMJN, un noir «classique », c’est-à-dire NOIR à 100% (cyan, magenta et jaune à 0%) donnera un rendu plus proche du gris anthracite que du noir pur après impression.

Le CMJN, ou quadrichromie est un procédé de l’imprimerie qui permet de reproduire une très large gamme de couleur à partir du noir et des trois couleurs primaires : le bleu appelé Cyan, le rouge dit magenta et le jaune. Il est essentiel de savoir que le mélange de ces 3 encres de couleurs donne du noir.
Ce noir est dit « imparfait ».

Nos experts vous conseillent de créer une couleur spécifique aux aplats de noir. Une couleur composée de 100% de noir, 30% de Cyan, 30% de magenta et 30% de jaune (C30, M30, J30, N100). Cette technique soutiendra tous vos aplats noirs sur vos impressions, quel qu’en, soit le format: cartes de visite, kakémono, couverture de livre, ou même bâche.

Cela vous permettra de garder l’intensité du noir une fois votre support de communication imprimé : intense, dense et profond.

Pour obtenir une vue réaliste de tous vos documents avant impression, il est possible de les contrôler en affichant les surimpressions. Par exemple, dans Acrobat X professionnal, vous pouvez retrouver les options de surimpression dans Outils > Impression > Aperçu de la sortie

Mais pourquoi cette différence de ton lors de l’impression du document ?
Le noir que l’on appelle « pur », c’est-à-dire un noir à 100% uniquement, se verra surimprimer sur les autres couleurs, alors que le noir « riche », C30%, M30%, J30%, N100%, se comportera en teinte classique, c’est-à-dire comme un mélange de couleur.

Le fond noir d’une photo

Nos écrans d’ordinateurs peuvent nous réserver des surprises. Le fond noir d’une photo peut avoir une composition CMJN légèrement différent du noir de la mise en page numérique. Cette différence pourrait être visible à l’impression de votre photo.

Heureusement, il existe une astuce pour que l’impression de vos photos reste aussi intense qu’en version numérique. Si vous souhaitez coller vos photos aux fonds noir sur un aplat de noir, pour les intensifier d’avantage, il vous faudra faire une petite manipulation pour éviter les différences de tons à l’impression :

  • Utilisez l’outil pipette pour capter la couleur noir de votre photo originale (sur Adobe Photoshop)
  • Créez cette couleur dans votre palette de couleur
  • Modifier la couleur de votre fond avec cette nouvelle couleur (si vous utilisez Adobe InDesgin, nous vous conseillons de faire très attention à la charge d’encore totale (qui s’obtient en additionnant toutes les valeurs primaires)

Nous vous conseillons, pour une impression offset, de ne pas dépasser une charge d’encre de 300% pour un papier couché, et une charge d’encre de 280% pour les autres papiers. Cela permet d’éviter les problèmes de tâches d’encore lors de l’impression et le façonnage.

Le noir et le texte

Lorsque vous travaillez avec du texte de petite taille, nous vous conseillons d’utiliser une teinte ne contenant qu’une seule couleur primaire.
En effet, la plupart des machines d’impression ont un écart minuscule dans le repérage des différentes plaques d’impression couleur. Utiliser plusieurs couleurs pourrait donc donner un effet flou à vos textes de taille inférieure à 12 points. Par contre, utiliser un mélange de ton pour vos textes supérieures à cette taille ne pose aucun souci.

C’est le même principe pour vos textes blancs sur aplats de couleurs ou fond composé de plusieurs couleurs primaires.

Notre équipe d’experts reste à votre disposition pour éclairer certains points, et notre studio de création COPYTOP est à votre disposition pour vous aider dans vos créations avant impression.

retournement

Pour une consultation du site optimale

veuillez tourner votre téléphone mobile